Détecteurs de fumée et détecteurs de monoxyde de carbone

La loi Morange rend obligatoire l'installation de détecteurs autonomes avertisseurs de fumée (DAAF) dans tous les lieux d'habitation avant le 8 mars 2015, et clarifie les obligations de chacun des intervenants.

Le D.A.A.F. Détecteur autonome avertisseur de fumée

Le détecteur de fumée émet une alarme en cas de feu domestique, en particulier la nuit car le sommeil réduit la vigilance. Il se fixe au plafond ou au mur, et de façon permanente.

Son système de détection est optique.

 Le D.A.A.C.O. Détecteur autonome avertisseur de monoxyde de carbone

Le détecteur de monoxyde de carbone enclenche son alarme en présence de monoxyde de carbone émis par la mauvaise combustion d’un appareil de chauffage (chaudière, cheminée, poêle, etc…). Il se pose à hauteur d’homme et peut être nomade.

Son système de détection est électrochimique.

Ces deux systèmes agissent pour une meilleure sécurité

L’installation d’au moins un détecteur autonome avertisseur de fumée par logement chez les particuliers est obligatoire depuis mars 2015.

La pose d’un détecteur autonome avertisseur de monoxyde de carbone est facultative; mais elle est toute aussi importante en cas de présence d’un ou plusieurs appareils à combustion dans le logement.

 

Partager cette page

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies par le site Je sécurise mon logement et des cookies tiers relatifs aux boutons de partage de contenu de plateformes sociales

AccepterPersonnaliser